Publication du rapport intermédiaire

 

Wellington Drive indique une orientation de l’exercice financier vers le haut de la fourchette.

Wellington Drive Technologies, l’un des principaux fournisseurs de solutions de l’Internet des objets (IoT) et de moteurs à haut rendement énergétique pour le secteur de l’alimentation et des boissons au détail, publie ses résultats semestriels pour les six mois se terminant le 30 juin 2022.

– Chiffre d’affaires du premier semestre de l’exercice 22 : 31,9 millions de dollars, soit une hausse de 4,4 % par rapport au premier semestre de l’exercice 21.
– EBITDA DU PREMIER SEMESTRE DE L’EXERCICE 22 : -0,6 million de dollars, en baisse par rapport à 1,8 million de dollars au premier semestre de l’exercice 21.
– Résultat avant impôts au S1 FY22 : – 1,9 million de dollars, contre + 0,6 million de dollars au S1 FY21.
– Les prévisions pour l’année complète ont été reconfirmées à un EBITDA de 3,5 à 4,5 millions de dollars.

Depuis le début de l’exercice, la société a connu des problèmes d’approvisionnement permanents dus à la pénurie mondiale de composants électroniques, ce qui a entraîné une augmentation des coûts des intrants et des frais d’expédition, ainsi que des contraintes d’expédition.

Malgré cet impact, la société a enregistré une croissance de 4,4 % de ses revenus au cours du premier semestre de l’exercice 22, par rapport à la même période de l’année précédente. L’entreprise a également pris plusieurs décisions pour se protéger contre de nouveaux défis en matière de chaîne d’approvisionnement et reconfirme ses prévisions pour l’ensemble de l’année.
Les faits marquants du premier semestre de l’exercice 22 sont les suivants :

– Expédition de 276 000 contrôleurs Connect™ SCS, soit une augmentation de 18 % par rapport au premier semestre de l’exercice 21, et expédition de 18 000 exemplaires du Connect™ Monitor récemment lancé, un dispositif multi-capteurs innovant alimenté par batterie et pouvant être installé a posteriori.
– Facturation de 2,8 millions de dollars pour la connexion de données en nuage et les frais de développement de logiciels, soit une augmentation de 102,3 % par rapport à la même période de l’année dernière.
– Nous avons obtenu un score de promotion net (NPS) de +40, dépassant le score de référence de +25 pour les entreprises industrielles B2B de Nouvelle-Zélande.
– Développement d’une nouvelle marque, AoFrio, qui sera lancée au quatrième trimestre 2022, afin de mieux exprimer la valeur de l’entreprise aux clients du monde entier.

Gottfried Pausch, président de Wellington Drive, déclare :  » Compte tenu des contraintes d’approvisionnement auxquelles la société a été confrontée, nous considérons qu’il s’agit d’une performance solide. Depuis le début de l’exercice, la demande a dépassé l’offre sur presque tous les fronts, et nous avons délibérément décidé de protéger les revenus et l’expérience client à long terme. Cela signifie que nous avons encouru des coûts supplémentaires, pour le fret aérien et l’achat au comptant de composants. Mais notre récent NPS de +40, le meilleur du secteur, montre que l’équipe chargée de la clientèle a fait un excellent travail pour gérer cette période difficile avec les clients. Nous sommes résolument tournés vers la croissance à long terme et, bien que les défis de la chaîne d’approvisionnement aient eu un impact sur notre résultat net au cours du premier semestre de l’exercice 22, nous sommes sur la bonne voie pour un second semestre solide – et un exercice 23 encore plus solide », déclare M. Pausch.

Au cours du premier semestre de l’exercice 22, la société a engagé des coûts salariaux plus élevés pour conserver le personnel clé dans l’environnement actuel. La majeure partie du temps d’ingénierie était consacrée au remplacement de composants, au détriment du développement de nouveaux produits capitalisables. La société a également encouru une prime de coût de 0,6 million de dollars en raison d’achats au comptant de composants.

Outlook

Greg Balla, PDG de Wellington Drive, explique que l’équipe a une stratégie claire pour devenir une entreprise mondiale de SaaS à service complet, basée sur le matériel.
« En réponse aux défis du premier semestre, nous avons recalibré de nombreux aspects de notre activité pour nous préparer à un excellent second semestre de l’exercice 22. Nous pensons avoir surmonté le pire des défis de la chaîne d’approvisionnement. La demande des clients reste forte, et les changements que nous avons déjà effectués commencent à porter leurs fruits.

« Au cours du second semestre, nous bénéficierons de notre investissement dans la reconception de composants alternatifs pour permettre de construire des variations des mêmes produits. Nous avons également augmenté le volume des composants en stock afin de pouvoir répondre à la demande prévue pour la fin de l’année fiscale 22 », explique M. Balla.

Au cours du dernier trimestre de l’année, la société changera complètement de marque pour devenir AoFrio et mettra en place un programme de marketing visant à articuler la valeur ajoutée de la société pour les clients du monde entier.

En raison des perspectives de performance pour S2 22 et S1 22, le conseil d’administration et l’équipe exécutive sont heureux de reconfirmer les prévisions et s’attendent à ce que l’EBITDA annuel se situe entre 3,5 et 4,5 millions de dollars. Wellington Drive s’attend à trois mois de revenus très importants au cours du dernier trimestre et, en cas de succès, se situera dans la partie supérieure de ses prévisions.

Autorisé par : Conseil d’administration de Wellington Drive Technologies


Contact

Greg Balla
Directeur général
Téléphone +64 21 938 601

Howard Milliner
Directeur financier
+64 27 587 0455